Demokratia T.1 de Motorô Mase

Résumé:

Fruit de l’émulation entre Taku Maezawa, élève en ingénierie, et Husashi Uguma, spécialiste en robotique, le concept de « Dēmokratia » semble révolutionnaire : 3000 personnes, recrutées au hasard sur le web, décideront à la majorité, via un réseau social des faits et gestes de Mai. Ce robot d’apparence féminine pourrait ainsi devenir le creuset d’un savoir collectif, la convergence de 3 000 intelligences…Mais l’expérience pourrait aussi révéler qu’à l’épreuve du monde réel, démocratie n’est pas toujours synonyme de raison…


Mon avis:

1 er manga que je lis pour le Prix Toshoten ! Il faut dire que mon avis à quelque peu évolué au fil des pages ! 🙂

Le premier chapitre je l’ai trouvé très long ….. oui long car c’est la partie introductif au manga , là où il explique comment ça fonctionne , et pourquoi ils ont mis celà en place etc… j’ai trouvé qu’il développait un peu trop … puisque je suis sûr et certaine de ne pas avoir tout retenu … ^^ Mais je ne remets pas en compte son utilité dans le manga 🙂

Une fois ce chapitre passé , les pages ont défilé toute seule ! Car il faut le dire , le concept est super intriguant et réaliste ! 😉 ( oui je pense que ce genre de projet et faisable de nos jours 🙂 ) il faut dire que ma curiosité à été attisé tout au long du manga ! Je voulais savoir qu’elle décision allait être prendre et par qui et comment 🙂 Les personnages ont chacun leur personnalité , ce qui explique la plupart de leur choix 🙂 ce qui est assez représentatif d’une démocratie d’aujourd’hui bien que …

Dans ce manga on retrouve pas mal de leçon de vie ! que je vous laisse découvrir par vous mêmes ! 🙂

Ce manga est donc très original ! et intriguant par cette idée ! bourré de leçon de vie !

Je vous le conseil alors , fortement les amis mangavores et non-mangavores :p !

 

L’homme de la toundra de Jirô Taniguchi

Taniguchi couv29833537.gif

Résumé:

Perdus dans le Grand Nord; deux hommes sont sauvés par l’apparition providentielle d’un vieux chasseur, qui leur confie une étrange légende…
Cernés par les loups, deux explorateurs partis enterrer un de’ leurs compagnons en Alaska luttent pour leur survie… Dans le Japon des années 1920, un homme part sur la piste de l’ours qui a tué son fils… Un biologiste marin se met en quête du mythique cimetière des baleines… Six nouvelles et autant d’histoires d’hommes confrontés à une nature sauvage, tantôt cruelle, tantôt miséricordieuse, mais toujours grandiose.
A travers des récits marqués par un profond respect de la vie animale, Taniguchi rend hommage à l’œuvre de Jack London. Un album splendide, à la croisée de la poésie et de l’aventure : les conditions extrêmes du Grand Nord sublimées par la plume experte de Taniguchi.


Mon avis :

J’ai découvert cet auteur tout d’abord avec le manga Sky Hawk (si tu cliques dessus tu déboucheras sur sa chronique ), et ce manga fut un énorme coup de cœur pour moi ! J’ai été charmé par son style de dessins et d’écriture ! Et je me suis dis que je lirais toutes ses œuvres ! J’ai donc commencé ! Ce manga est un regroupement de 6 nouvelles différentes ! Et pour tout vous dire j’en ai compris que 4 , puisque les 2 autres je n’ai pas vraiment compris le pourquoi du comment de quesaco ! ^^ Il s’agit des 3 premières et la dernière qui est époustouflante ! Si je parle de ces 4 ci je vous spolierais toute l’histoire et je ne préfère pas , le risque de me faire frapper et trop grand :p Je préfère vous laissez le plaisir de découvrir ces nouvelles vous mêmes et vous faire votre propre avis , tout ce que je peux vous dire c’est que même si le sens n’y est pas trop , la beauté est au rendez-vous…


Ma note : 14/20 !

Vous l’avez lu ? Ça tombe bien moi aussi filez dans les commentaires et dite m’en plus ! 😀